Bonnes pratiques environnementales du tourisme - Archipel des Caraïbes

Contexte

Les hôtels ont un impact sur la biodiversité à tous les stades de leur cycle de vie, depuis leur conception jusqu’à leur fermeture ; et les Caraïbes sont confrontées à cette situation. Ainsi dans une analyse de situation pour les Caraïbes, l’UICN mentionne que parmi les principaux vecteurs de changements environnementaux, et spécifiquement de perte de biodiversité, « les impacts du tourisme continuent d’augmenter, car la tendance est aux complexes hôteliers plus grands, aux formules tout compris et aux méga-paquebots de croisières ».


Présentation

Pour répondre aux besoins spécifiques des Caraïbes et aux défis de l’industrie touristique, ce projet a été structuré selon deux stratégies :

  • Accroître et valider les connaissances des acteurs locaux. Il s’agit d’identifier les initiatives existantes en matière de biodiversité et de développement hôtelier, puis d’harmoniser les recommandations développées. Le projet permettra de créer un produit final reflétant les attentes du plus grand nombre possible d’acteurs locaux,
  • Laisser en héritage la création d’un réseau de distribution. La clé du succès repose sur l’engagement à long terme des organisations locales. Ainsi, la création d’un réseau d’organisations engagées, capables d’assurer la pérennité des résultats sera un élément déterminant du projet.

 

Objectifs, résultats obtenus et impacts pour la biodiversité

  • Évaluer la situation actuelle de l’impact du secteur hôtelier sur la biodiversité dans la région,
  • Développer des outils pour l’intégration de mesures de conservation de la biodiversité dans les phases de construction et d’exploitation hôtelières dans les Caraïbes,
  • Créer parmi les acteurs locaux une plus grande prise de conscience des risques et des opportunités liés à la construction et à l’exploitation d’hôtels.

Le projet, démarré en 2010, a permis de dresser un état des lieux actuel de l’impact du secteur hôtelier sur la biodiversité dans les Caraïbes. Ce rapport en cours de large diffusion auprès des acteurs directement concernés par le secteur hôtelier et la biodiversité va servir de base pour le développement d’outils et de méthodologies visant à intégrer la biodiversité dans ce secteur d’activités économiques.

Partenaires

De nombreux acteurs et partenaires sont impliqués pour la bonne réalisation du Projet. Les entreprises du secteur touristique, notamment les sociétés françaises présentes en Martinique, Guadeloupe, à Saint-Martin et en République Dominicaine. Les institutions membres de l’UICN présentes dans la région, experts locaux et internationaux, institutions gouvernementales.

Vue d'ensemble

Durée

14 mois

Dates indicatives

Novembre 2010 – Décembre 2011

Régions d’intervention

Pays indépendants et territoires dépendants de la Caraïbe insulaire

Contribution du MEDDTL et du MOM au titre de l’Accord Cadre France-UICN

150 000 euros

Montant total du projet

150 000 euros

 

Contact

UICN - Programme Global « Business et Biodiversité» et Biodiversité et Initiative Caraïbes de l’UICN,

Télécharger la fiche
Galerie photo
  • Galerie Flickr Accord Cadre France - UICN
Ressources