Exploitation forestière artisanale informelle - République démocratique du Congo

Contexte

Dotée de 150 millions d’hectares de forêts sur un total de 230 millions d’hectares de superficie, la République Démocratique du Congo s’est engagée dans un processus de restructuration du secteur au travers de l’adoption du code forestier. Bien qu’encore trop peu documentée, l’exploitation forestière artisanale ou informelle est liée à la déforestation en particulier par l’agriculture itinérante sur brûlis et l’utilisation de bois de feu. Largement localisée dans les zones à forte densité de population, elle se retrouve ainsi à l’est dans la région des Grands Lacs ainsi que dans et autour de la ville- province de Kinshasa et dans la province du Bas-Congo.


Présentation

La formalisation de la filière de l’exploitation artisanale des bois est un préalable à la lutte contre l’exploitation illégale des bois et au développement des démarches de gestion durable des forêts en République Démocratique du Congo.

C’est dans ce cadre que le projet « Élaboration participative d’un schéma de formalisation de l’exploitation forestière en République Démocratique du Congo et appui à la structuration du secteur » est mis en place pour contribuer à assurer une plus grande participation des usagers de la forêt au processus de lutte contre la déforestation pour une utilisation plus durable des ressources forestières.

 

Objectifs, résultats obtenus et impacts pour la biodiversité

  • Élaborer le schéma de formalisation du secteur d’exploitation artisanale des bois,
  • Renforcer les capacités en gestion durable de l’Association congolaise des exploitants forestiers artisanaux (ACEFA) et des associations locales d’exploitants artisanaux,
  • Élaborer un plan de communication et de sensibilisation auprès des usagers,
  • Diffuser et capitaliser les expériences conduites lors du projet.

Le projet, démarré fin 2010, a engagé ses premières activités en particulier d’amélioration des connaissances sur le secteur informel nécessaire à l’élaboration d’un schéma de formalisation de l’exploitation artisanale et de sensibilisation et de renforcement des principaux acteurs de cette filière.

Les connaissances préliminaires acquises sur le schéma de formalisation de la filière du bois artisanal dans deux sites de la République Démocratique du Congo pourront être utilisées par le gouvernement pour structurer le secteur informel de l’exploitation forestière et faire diminuer ainsi la déforestation.

Partenaires

Le public ciblé par le projet est essentiellement constitué des exploitants artisanaux, les administrations forestières et les populations locales et autochtones présentes sur les sites d’étude. D’autres institutions telles que le Centre international de recherche forestière (Cifor) apporte un appui technique au projet.

Vue d'ensemble

Durée

24 mois

Dates indicatives

Juin 2010 - Mai 2012

Régions d’intervention

République démocratique du Congo -RDC

Contribution de l’AFD au titre de l’Accord Cadre France-UICN

145 000 euros

Montant total du projet

145 000 euros

 

Contact

UICN - Bureau Afrique centrale et de l’ouest, Programme en République Démocratique du Congo