Un partenariat unique

Un partenariat unique pour la biodiversité mondiale

L’histoire de l’UICN a débuté en France, à Fontainebleau en 1948. Fort de cette origine, un nouveau chapitre de la collaboration entre la France et l’UICN a commencé en 2005 et s’est renforcé depuis 2009. En faisant partie du groupe des 10 principaux donateurs engagés aux côtés de l’UICN pour la protection de la biodiversité mondiale, la France confirme le rôle unique de l’organisation au sein de la communauté internationale des acteurs de la préservation des ressources naturelles renouvelables. Cet engagement joue un rôle clé dans le renforcement du Programme pluriannuel de l’UICN par l’impulsion qu’il apporte aux travaux des réseaux scientifiques, techniques et des spécialistes des politiques de l’Union. 

Des modalités innovantes de partenariat

Ce partenariat innovant entre l’UICN et quatre institutions publiques françaises comprend trois modalités complémentaires de mise en œuvre sur la période 2013-2016 :

  • Une subvention annuelle au budget général de l’UICN pour la mise en œuvre de son Programme 2013-2016,
  • Une subvention annuelle pour les projets du Partenariat France-UICN dont la mise en œuvre est confiée à l’UICN et à ses partenaires,
  • Un soutien technique direct par la mise à disposition d’experts français.

Sur le période 2013-2016, ces financements sont dédiés à trois thematiques

  1. Gouvernance Mondiale de la Biodiversité (IPBES, objectif du development durable, gouvernance au-delà des zones de jurisdiction nationale etc.).
     
  2. Forêts, Savanes, milieux semi-arides en Afrique Subsaharienne (Aires protegées, exploitation forestière durable etc.).
     
  3. Océans, Iles, mers regionals et outré-mer Européens ('Message de la Réunion', pêche et Aires Marines Protégées, Biodiversité en haute mer etc.).

Un investissement significatif de plus de 20 millions d’euros depuis 2005

L’investissement réalisé par les partenaires depuis 2005 participe de manière originale à l’accroissement des efforts internationaux en faveur de la préservation de l’environnement mondial. Les moyens engagés assurent un effet de levier auprès de nombreux acteurs nationaux dont le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), régionaux et internationaux, des institutions gouvernementales et non gouvernementales françaises et étrangères. Les efforts du Partenariat France-UICN pour la période 2013-2016 s’élèvent initialement à près de 8 millions d’euros et permettent de mobiliser des financements supplémentaires tout au long de la durée de la collaboration.

 

Les pays pauvres sont les premières victimes de l’érosion de leur capital naturel. La protection de la biodiversité et la lutte contre la pauvreté sont indissociables.

Le Partenariat France-UICN mobilise plus d’une trentaine d’institutions partenaires de nature très diversifiée:
  • Des institutions publiques françaises
  • Des institutions publiques étrangères
  • Des agences de coopération et autres bailleurs publics étrangers
  • Des institutions intergouvernementales régionales ou internationales
  • Des organisations issues de la société civile :
    • Institutions internationales à caractère scientifique
    • Organisations non gouvernementales nationales et locales
  • Les experts des Commissions scientifiques et techniques de l’UICN. 

 

Géographie des investissements de l'accord cadre en 2012 (cliquer pour agrandir)
  • Géographie des investissement de l'accord cadre en 2012