L'expérience méditerranéenne de l'écotourisme – MEET

22 May 2013 | Project description

Le projet MEET - Expérience méditerranéenne de l'écotourisme » vise à améliorer la durabilité et la rationalisation de la distribution du secteur du tourisme dans la région méditerranéenne. Dans le cadre de la coopération transfrontalière, au sein de l'Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP Med) sous la ligne stratégique «Promouvoir le tourisme durable pour le développement socio-économique et le renforcement des territoires», ce projet stratégique implique la participation de 10 pays de la Méditerranée: Italie, France, Espagne, Jordanie, Liban, Égypte, Malte, Chypre, Grèce et Tunisie.

Contexte
Entourée par les terres de trois continents différents, la région méditerranéenne présente une végétation et une faune très diversifiées qui en font l'un des points chauds de la biodiversité dans le monde. Chaque territoire composant la topographie de la région- les hautes montagnes, les côtes rocheuses, les broussailles impénétrables, les steppes semi-arides, les marais des côtes, les plages etc .- se caractérise par un habitat et une faune qui lui sont propres, tout en définissant une extraordinaire mosaïque de la biodiversité locale.

Dans cette région, le tourisme comporte un double impact : positif en ce qui concerne le développement économique puisqu’il est une source croissante de revenus, et négatif de part la pression qu’il exerce sur l’environnement des côtes de la Méditerranée. Les aires protégées en sont une bonne illustration car leurs gestionnaires doivent trouver un juste équilibre entre l’apport financier non négligeable que représentent les visiteurs et les effets d’une forte concentration touristique sur les habitats et les espèces qu’ils ont le devoir de conserver, surtout en période de forte affluence.

Objectifs et résultats
Les principaux résultats prévus pour ce projet sont les suivants :

  • La définition d’un "Mediterranean Ecotourism Planning Scheme" (MEPS, Schéma de planification de l’écotourisme en Méditerranée), un accord transfrontalier formel pour coopérer dans le développement de l’éco-tourisme ;
  • Le développement d’un catalogue de forfaits touristiques pour la basse saison, impliquant les Aires Protégées au sein des 10 pays méditerranéens;
  • La définition d'un "Concept de planification de l'écotourisme" pour les pays méditerranéens non européens, en prenant comme point de départ la Charte Européenne du Tourisme Durable (CETS - the European Charter for Sustainable Tourism en anglais)
  • La mise en place d'un secrétariat à Malaga à la fois pour le MEPS et pour le réseau pour capitaliser les résultats et la durabilité du projet, même au-delà de sa durée.

La Fédération italienne des parcs et des réserves naturelles - Federparchi - coordonnera les fonds avec les huit institutions partenaires, tels que le Centre de Coopération pour la Méditerranée, la région Lazio, la Fédération Française des Parcs Nationaux, le MedPAN (Réseau des gestionnaires d’aires marines protégées en Méditerranée), la région Catalogne, le Ministère Égyptien de l'Environnement, la Société Royale pour la Conservation de la Nature (Jordanie) et de l'Organisme de Gestion du parc national d'Al-Shouf au Liban.

Le rôle de l'UICN-Med

L’UICN-Med en tant que partenaire au sein du consortium sera chargé de la coordination d' un "Réseau d'écotourisme méditerranéen" (Mediterranean Ecotourism Network, en anglais), en collaboration avec le bureau UICN ROWA, à Amman (fonctionnant en qualité d’antenne du secrétariat dans les régions du Moyen-Orient) et du développement des actions pilotes en Tunisie, avec MedPAN.

La mission du réseau du projet MEET est d'améliorer la coopération entre les régions méditerranéennes protégées dans le domaine du tourisme durable, de soutenir la gestion durable des activités éco-touristiques et les aider à promouvoir des politiques éco-tourisistiques- y compris les collaborations avec le secteur privé - pour la conservation et le développement durable.

Le réseau sera coordonné par un secrétariat basé à Malaga dans les bureaux de l'UICN-Med.

Partenaires et bailleurs de fonds

Partenaires : Fédération italienne des parcs et des réserves naturelles; la Région Lazio; la Fédération Française des Parcs Nationaux; le MedPAN réseau d'aires protégées en Méditerranée; UICN-Med – Centre de Coopération pour la Méditerranée; la Région Catalogne; le Ministère Égyptien de l'Environnement ; la Société Royale pour la Conservation de la Nature; Al- Shouf Cedar Society.

Projet Co-financé par l'Union européenne.

Durée

33 months - 18/01/2013 – 16/10/2015

 

Pour plus d'info: Carla Danelutti


IUCNMed, Medoffice, medicinal plants, north africa, mediterranean, plants