La gouvernance des réserves de la biosphère au Maghreb : état et perspectives

15 June 2012 | Event

Organisation par le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN d’un atelier régional sur « La gouvernance des réserves de la biosphère au Maghreb : état et perspectives », Tanger, Maroc du 5 au 8 mars 2012

Les réserves de biosphère sont des espaces déclarés par les pays et reconnus en vertu du Programme MAB de l'UNESCO pour promouvoir un développement durable fondé sur les efforts des communautés locales et la rigueur scientifique. Le terme « réserve de biosphère » date de 1974. Depuis lors 580 réserves de biosphère ont été établies dans 114 pays. Loin d’être des « aires protégées » en elles-mêmes, les réserves de biosphères sont des espaces articulés qui peuvent contenir des aires protégées mais aussi des lieux « normaux » où les activités économiques, l’éducation et la recherche nourrissent la conservation de la diversité biologique et culturelle. Idéalement trois fonctions complémentaires se soutiennent mutuellement dans ces espaces :

1. la conservation de la diversité biologique et culturelle ;
2. la promotion du développement humain durable ;
3. la compréhension des enjeux par la recherche et l’apprentissage par l’action.

En guise de contribution pour relever ces défis et favoriser un dialogue entre les parties prenantes aux niveaux national et local dans la région du Maghreb, le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN Med) basé à Malaga en Espagne, en coordination avec le Programme MAB de l’UNESCO, l’Organisme Autonome des Parcs Nationaux espagnole, l’Agence Espagnole de la Coopération Internationale pour le Développement (AECID), et le Haut Commissariat des Eaux et Forêts et à La Lutte contre la désertification au Maroc, ont organisé un atelier sur la gouvernance des réserves de biosphère au Maghreb à Tanger au Maroc du 5 au 8 mars 2012.

Cet atelier est le premier d'une série d'événements et d'activités visant à analyser les défis actuels pour la conservation de la biodiversité et la gestion durable des ressources naturelles en Méditerranée et en Afrique du Nord, et à apporter des pistes de réflexions et idées pratiques qui sont à même d’améliorer la gouvernance des ressources naturelles et favoriser le dialogue et l’échange entre les différentes parties prenantes à l’échelle locales, nationale et régionale.

Le rapport est maintenenat disponible ici.

Plus d'info: Carla Danelutti