IUCN - Gardez intacts les lagons de Nouvelle-Calédonie

Gardez intacts les lagons de Nouvelle-Calédonie

24 February 2011 | News story

Une mission de suivi dont l’UICN est le chef de file visitera les lagons de Nouvelle Calédonie, dans l’archipel français du Pacifique, pour examiner la gestion du site, évaluer l’impact des activités minières dans la zone tampon et définir des zones de pêche interdite.

Inscrits sur la Liste des sites du Patrimoine mondial en 2008, les lagons tropicaux et les récifs coralliens de Nouvelle-Calédonie sont un exemple remarquable d’écosytèmes coralliens d’une riche diversité et ils constituent l’un des trois systèmes récifaux les plus vastes de la planète. Ils hébergent 900 variétés de coraux, ainsi que des poissons, des tortues et des mammifères marins menacés, dont la troisième population mondiale de dugongs. En juillet et en août, le lagon méridional est une zone de reproduction favorite des baleines à bosse.

"Le suivi de ce site unique est essentiel pour veiller à sa protection et à la préservation des écosystèmes coralliens en l’état, ce qui est au cœur de la mission de l’UICN et de l’UNESCO," dit Josephine Langley, de l’UICN, qui dirige la mission de suivi sur l’île. "La protection d’espaces étendus sous la forme de zones où la pêche est interdite contribuera à maintenir la bonne santé des récifs coralliens, qui sont très nécessaires à l’adaptation au changement climatique, ainsi qu’à préserver en bon état les zones de pêche pour qu’elles continuent à alimenter la population de Nouvelle-Calédonie."

Cette mission de suivi, la première depuis l’inscription du site sur la Liste du patrimoine mondial, évaluera aussi les progrès de la surveillance continue du bien et le degré de participation de la communauté Kanak dans sa gestion. "La voix de la communauté locale doit être entendue; ses traditions et ses savoirs sont importants pour la gestion de ces lagons qui sont très divers," dit Josephine Langley

La mission préparera un rapport qui sera soumis au Comité du patrimoine mondial lors de sa prochaine réunion, qui se tiendra à Bahrein en juin prochain.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Nicki Chadwick, Relations médias UICN, tél:+41 22 999 0229, nicki.chadwick@iucn.org