Le monde doit mieux estimer la valeur de ses forêts – UICN

01 February 2011 | International news release

Une meilleure estimation de la valeur économique des forêts améliorera les conditions de vie des populations pauvres qui y vivent, créera de nouveaux marchés et favorisera la croissance économique mondiale. L’apport économique des forêts est massivement sous-estimé par les autorités gouvernementales et les donateurs, d’après le dernier rapport de l’UICN.

Les forêts sont traditionnellement valorisées pour leur principale ressource commerciale : le bois. Or, elles hébergent 80% de la biodiversité terrestre de la planète et assurent un large éventail de services liés aux écosystèmes, tels que l’eau potable ou la protection contre les inondations et d’autres catastrophes naturelles, dont la valeur pour l’économie mondiale et les économies nationales est estimée à plus de 720 milliards de dollars par an.


« Dans leurs décisions budgétaires, les autorités gouvernementales ne tiennent pas compte, dans la plupart des cas, du retour économique de l’investissement dans la gestion locale des forêts », dit Lucy Emerton, de l’UICN, co-auteure du rapport. « Ils ratent ainsi une occasion décisive d’investir dans la croissance économique, le développement durable et la réduction de la pauvreté ».


400 millions d’hectares de forêts, au moins, soit une étendue proche de celle de l’Union européenne, et 1,5 milliards de personnes, soit une population supérieure à celle de la Chine, sont déjà impliquées dans la gestion locale des milieux forestiers. Cependant, elles ne détiennent et ne gèrent que près de 47% des droits légaux sur ces forêts.


Le rapport de l’UICN, The Value of Investing in Locally-controlled Forestry (Un investissement rentable: la gestion locale des forêts), lancé à New York lors de la réunion des Nations Unies sur l’Année internationale des forêts, vise à montrer l’impact économique global des forêts si elles sont gérées et contrôlées par les populations qui y vivent et celles avoisinantes.


« La gestion locale des forêts représente un investissement public et une modalité d’aide au développement extrêmement rentables », explique Stewart Maginnis, Directeur de l’environnement et du développement à l’UICN. « Il s’agit d’une façon entièrement révolutionnaire de changer l’économie mondiale, et de la changer en mieux ».


L’apport direct des forêts à la subsistance des populations les plus pauvres de la planète, notamment pour la nourriture, les médicaments, les combustibles, l’énergie, l’emploi et les sources de revenus, est estimé, d’après le rapport, à 130 milliards de dollars par an, soit plus que les réserves d’or de la France et de la Suisse cumulées.
Les forêts sont traditionnellement valorisées pour leur principale ressource commerciale : le bois. Or, elles hébergent 80% de la biodiversité terrestre de la planète et assurent un large éventail de services liés aux écosystèmes, tels que l’eau potable ou la protection contre les inondations et d’autres catastrophes naturelles, dont la valeur pour l’économie mondiale et les économies nationales est estimée à plus de 720 milliards de dollars par an.


Voir la vidéo de Gill Shepherd sur : http://www.iucn.org/about/work/programmes/forest/iyf/watch/
Pour lire le rapport complet, allez à: http://www.iucn.org/about/work/programmes/forest/?6853/valuelocally-controlledforestry

Porte-paroles:
Stewart Maginnis, Directeur de l’environnement et du développement, UICN, stewart.maginnis@iucn.org
Stephen Kelleher, Directeur adjoint du Programme de conservation des forêts, UICN, stephen.kelleher@iucn.org
Gill Shepherd, UICN LLS Conseillère thématique pour la pauvreté et les milieux naturels, gillshepherd@compuserve.com
Lucy Emerton, UICN LLS Conseillère thématique pour les marchés et les mesures incitatives, lucy@environment-group.org
Pour plus d’informations ou pour des entretiens, veuillez contacter :
• Borjana Pervan, Relations médias UICN, tél. +41 798574072, borjana.pervan@iucn.org
• Brian Thomson, Relations médias UICN, tél. +41 797218326, brian.thomson@iucn.org
• Daniel Shaw, Communication forêts, UICN, tél. +41 22999168, daniel.shaw@iucn.org
A propos de l’UICN
L’UICN, Union internationale pour la conservation de la nature, aide à trouver des solutions pratiques aux problèmes de l’environnement et du développement les plus pressants de l’heure.
L’UICN œuvre dans les domaines de la biodiversité, des changements climatiques, de l’énergie, des moyens d’existence et lutte en faveur d’une économie mondiale verte, en soutenant la recherche scientifique, en gérant des projets dans le monde entier et en réunissant les gouvernements, les ONG, l’ONU et les entreprises en vue de générer des politiques, des lois et de bonnes pratiques.
www.iucn.org
 


Epiphyte of Borneo