III Conférence d'Alboran : consolidation d'un projet commun

19 June 2014 | News story

Lancé il y a deux ans, le projet Alboran-POCTEFEX a pris fin cette semaine pendant l’atelier organisé à Almeria (Espagne) du 17 au 19 juin.

Trois jours de réunion ont été nécessaires pour clore le projet POCTEFEX-Alboran, commencé en 2012. C’est à travers plus de 60 représentants venant des deux rives de la méditerranée que les trois pays parties à ce projet (Algérie, Espagne, Maroc) étaient présents.

Si le projet POCTEFEX-Alboran a pris fin, les grandes lignes tracées pendant ces deux dernières années doivent continuer à exister et grandir. C’est pourquoi cet atelier, bien qu’avant tout une réunion de fermeture d’un projet, se voulait le premier pas d’un nouveau. Si dans un premier temps ce sont les résultats et produits des 14 activités du projet qui ont été présentés, les contours d’un nouveau cadre ont ensuite été dessinés. Les priorités internationales ont été identifiées pour la mer d’Alboran, et des débats ont animés des thématiques clefs : gouvernance, biodiversité, et relation entre société et ressources naturelles.
Les participants ont travaillé en groupes, avec pour objectif de définir des projets faisant écho aux priorités identifiées. La réunion s’est achevée avec la proposition d’un plan d’action, perpétuant ainsi l’esprit du projet POCTEFEX-Alboran et faisant de celui-ci le premier pas d’une marche qui continue.

Résultats de l’UCN-Med dans le projet POCTEFEX-Alboran

Dans le cadre de ce projet, UICN-Med a mené à bien plusieurs activités. On notera dans un premier temps la création d’un prototype de géoportail destiné à l’échange de l’information : cet outil informatique doit aider les gestionnaires et responsables politiques, dans la prise de décision en matière de gouvernance et de gestion des ressources naturelles en mer d’Alboran.

D’autres activités ont pris la forme de rencontres. Une première réunion a été organisée entre des organismes de pêche artisanale, afin de permettre l’échange de leurs expériences respectives. Des rencontres ont ensuite été organisées avec des groupes de travail coopératif, réunissant pour l’une les experts en matière de cétacés et tortues marines et pour l’autre les experts en matière d’aires protégées.
L’UICN-Med a chapeauté la publication d’une brochure de sensibilisation basée sur plusieurs études internationales et nationales, en soutien au Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à La lutte contre la Désertification dans la déclaration du Cap des Trois Fourches comme aire marine protégée.
Enfin, une proposition de coopération pour la création d’un Centre de gestion du milieu marin sur la façade sud a été présentée à la SG pêche maritime du Maroc.

A propos du projet POCTEFEX-Alboran

Le Programme de Coopération Transfrontalière Espagne-Frontières Extérieures (POCTEFEX) est une initiative européenne visant à promouvoir des partenariats entre l'Espagne et le Maroc grâce au soutien du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). Le projet ALBORAN , « gestion commune d'un espace naturel transfrontalier », vise à promouvoir le développement harmonieux de l'environnement et contribuer à une meilleur structuration de la coopération en mer d'Alboran, ainsi qu’ à promouvoir une gestion durable et intégrée de son environnement.

Cette rencontre était organisée par le Ministère Régional de l’Aménagement du Gouvernement de l’Andalousie (Junta de Andalucia) et le Centre de Coopéation pour la Méditerranée de l’UICN (UICN-Med), avec la collaboration du Département de la Pêche maritime du Ministère d’Agriculture et de la Pêche Maritime du Maroc et l’université d’Almeria. Ces partenariats prenaient place dans le cadre du Programme opérationnel de Coopération Transfrontalière Espagne-Frontières Extérieures.
 


Mediterranean landscape