‘Unis pour la conservation’ – Le Centre de la conservation de l’UICN accueille WAZA

16 August 2010 | Article

WAZA (Association mondiale des zoos et des aquariums) est une organisation Membre de l’UICN qui représente la communauté mondiale des zoos et des aquariums et agit comme catalyseur pour œuvrer collectivement en faveur de la conservation.

Plus de 700 millions de visiteurs chaque année passent les portes des zoos et des aquariums membres du réseau WAZA. WAZA rassemble environ 1300 institutions dans le monde, dont les plus grands zoos et aquariums, des associations régionales et nationales de zoos et d’aquariums, des organisations affiliées, ainsi que les associations de vétérinaires ou d’éducateurs de zoos du monde entier.

Grâce à leurs collections vivantes, les zoos et aquariums jouent un rôle crucial dans la recherche axée sur la conservation. WAZA offre ainsi une ressource unique pour étudier les populations représentatives d’une large gamme de la faune mondiale. Par ailleurs, les zoos et aquariums sont un lieu de rencontre et de communication entre les chercheurs et le public, ainsi qu’une plateforme où les résultats de la recherche et ses implications en matière de conservation peuvent être expliqués.

L’Union internationale des Directeurs de jardins zoologiques (IUDZG), ancêtre de WAZA, avait été fondée en 1935 à Bâle, en Suisse, mais cessa de fonctionner pendant la Deuxième Guerre mondiale. En 1946, l’IUDZG fut restaurée à Rotterdam par un groupe de Directeurs de zoos issus des pays Alliés ou neutres. En 2000, l’IUDZG fut renommée WAZA afin de refléter la modernisation de l’institution, désireuse de travailler collectivement au niveau mondial pour réfléchir aux problèmes communs, partager les informations et la connaissance, et représenter sa communauté dans les autres institutions internationales.

WAZA possède un mandat mondial, ce qui permet aux zoos et aux aquariums d’être représentés internationalement et de parler d’une seule voix. Axée sur les projets de conservation in situ, WAZA gère actuellement plus de 180 projets de conservation dans le monde entier. Elle a mis en œuvre en 2009 une stratégie de conservation mondiale coordonnée pour les aquariums – la seule existante à ce jour. La stratégie de conservation mondiale pour les zoos a été mise en place en 2005.

Le Bureau exécutif de l’Association mondiale des zoos et des aquariums (WAZA) est situé dans le nouveau Centre de la conservation de l’UICN, à Gland, en Suisse. Nous avons rencontré le Directeur exécutif de WAZA, Dr. Gerald Dick.

Quelles sont les dernières actions mises en place dans les zoos et les aquariums ?
Les zoos et les aquariums sont fortement engagés – à hauteur d’environ 350 millions de dollars – dans les activités de conservation, qu’elles soient ex situ (axées sur la conservation en dehors des sites) ou in situ (axées sur la conservation dans les sites, ou sur la conservation d’une espèce dans son habitat naturel). Les membres de WAZA mettent principalement l’accent sur l’éducation, la conservation et la recherche. WAZA a établi une stratégie de conservation pour les zoos et, plus récemment, une stratégie de conservation et de durabilité pour les aquariums.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les programmes de conservation des zoos et des aquariums?
La conservation est l’un des principaux objectifs de WAZA et de ses membres. Nos membres sont engagés dans des programmes de reproduction et des projets de conservation sur le terrain. Le lien entre les projets ex situ et in situ est très important, et WAZA gère un nombre important de projets de conservation internationaux – plus de 180 actuellement. Tous ces projets sont présentés sur notre site Internet: www.waza.org

Comment WAZA travaille-t-elle avec l’UICN, en particulier sur la conservation des espèces?
WAZA fournit un soutien financier à la Commission de sauvegarde des espèces de l’UICN et à ses Groupes de spécialistes, par exemple le Groupe de spécialistes des camélidés d’Amérique du Sud. Nous encourageons également l’utilisation de la ‘Liste rouge des espèces menacées de l’UICN’ récemment publiée, et de nombreux zoos et aquariums l’utilisent déjà. À l’occasion de l’Année internationale de la biodiversité, WAZA a publié « L’avenir de la vie sauvage » (The Future of Wildlife) grâce à la contribution de nombreux partenaires, dont l’UICN. Enfin, WAZA soutient les initiatives internationales pour la conservation des amphibiens et travaille en partenariat avec l’UICN et son Groupe de spécialistes de l’élevage pour la conservation dans le cadre de l’organisation "Amphibian Ark".
 

Comment les zoos contribuent-ils à la conservation des espèces natives et à la protection de l’habitat?
Les zoos sont souvent impliqués dans des activités de conservation locales avec des ONG ou les communautés locales. Ils ont par exemple participé à la création d’habitats pour les amphibiens et à des programmes d’éducation en rapport. Les programmes de reproduction aident à venir au secours des populations réduites d’animaux menacés – la conservation réussie du condor californien en est un parfait exemple.

Pouvez-vous nous en dire plus sur la relation entre les zoos, les aquariums et le changement climatique?
Les questions liées au changement climatique sont de plus en plus importantes pour la communauté des zoos et aquariums. L’année dernière, un groupe d’études a été mis en place entre WAZA et le Groupe de spécialistes de l'élevage en captivité de la Commission de sauvegarde des espèces de l'UICN afin de mettre en œuvre une stratégie plus concrète pour notre communauté. L’année dernière, à l’occasion du sommet de Copenhague sur le changement climatique, une pétition signée par les principaux responsables de zoos et aquariums du monde entier a été remise au Secrétaire général des Nations Unies, demandant à limiter les émissions de CO2 à moins de 350 ppm. Actuellement, des mesures concrètes en termes de durabilité (utilisation de l’énergie, recyclage, gestion des déchets et passations de marché, etc.) sont déjà prises par bon nombre de nos membres.

Comment se passe la cohabitation avec l’UICN dans le Centre de la conservation?
Depuis mai 2010, le Bureau exécutif de WAZA est situé dans le Centre de la conservation de l’UICN et nous sommes tous très heureux de cet environnement de travail exceptionnel, et des nombreuses synergies que cela engendre en termes d’interaction, de coopération et de gestion du bureau. Nous remercions d’ailleurs particulièrement Julia Marton-Lefèvre, Directrice générale de l’UICN, pour son accueil chaleureux et son soutien continu.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Ulrike Fox, responsable du marketing et de la communication à WAZA
ulrike.fox@waza.org - tél: +41 (0)22 999 07 90