Le jeune Cousteau hisse le pavillon de l’UICN

12 July 2011 | International news release

Gland, Suisse, 12 juillet 2011 (UICN) – Pierre-Yves Cousteau, défenseur convaincu des océans, rejoint l’équipe mondiale d’Ambassadeurs de bonne volonté de l’UICN.

Avec sa passion pour l’environnement et son énorme popularité auprès de publics variés et de tous les âges dans le monde entier, Pierre-Yves Cousteau met sa voix et son influence au service de la vision de l’UICN : « un monde juste qui valorise et conserve la nature ».

« Les océans se dégradent à une vitesse alarmante », dit Carl Gustaf Lundin, Directeur du Programme du milieu marin et polaire de l’UICN. « Il n’y a pas de temps à perdre pour améliorer notre gestion du milieu marin. Pierre-Yves Cousteau, avec sa passion et son intégrité, représente une force nouvelle et attachante qui renforcera nos efforts pour sauver la planète bleue ».

Les Ambassadeurs de bonne volonté travaillent main dans la main avec l’UICN afin de sensibiliser le public et de faire connaître des solutions permettant de répondre aux enjeux environnementaux de la planète. Ils agissent comme des porte-parole de haut niveau.

Moniteur de plongée et amoureux des océans, Pierre-Yves suit les traces de son père, le célèbre Commandant Cousteau, mort en 1997.

L’année dernière, Pierre-Yves a créé « Cousteau Divers » (Plongeurs Cousteau - www.cousteaudivers.org), une organisation sans but lucratif consacrée à la protection du monde marin. « Cousteau Divers » redonne vie à l’héritage de Jacques-Yves Cousteau, en aidant les plongeurs du monde entier à participer à l’exploration et à la préservation de nos océans et nos mers.

Après des maîtrises en études spatiales et en biochimie, Pierre-Yves a été stagiaire à la NASA, dans le cadre de la recherche sur la biologie microbienne dans des milieux extrêmes. Jeune diplômé, il a travaillé ensuite à l’Agence spatiale européenne pour compléter sa formation en matière de coordination scientifique de recherches et d’expérimentations biologiques menées à la Station spatiale internationale.

Pierre-Yves explique l’origine de sa passion pour la préservation de l’environnement marin: « j’avais neuf ans quand j’ai plongé pour la première fois, aux Caraïbes. J’ai vu un requin, qui me paraissait très grand à l’époque – peut-être parce que j’étais assez petit. Je me rappelle que j’étais partagé entre la peur de ce prédateur impressionnant et la curiosité qui me faisait admirer un animal si beau. Après un peu d’hésitation, la curiosité l’a emporté, et j’ai nagé avec le requin, plein d’admiration pour sa majestueuse beauté. La connaissance peut nous aider à dépasser la peur, et la curiosité est un merveilleux moteur de création. »

Originaires de différentes régions du monde et représentant une variété de disciplines, les Ambassadeurs de bonne volonté de l’UNESCO ont quelque chose en commun : ils sont passionnés par l’environnement et ils mettent leurs talents au service de la mission de l’UICN. Pierre-Yves Cousteau rejoint ainsi l’auteur- interprète américaine Alison Sudol et la chanteuse japonaise Iruka, toutes deux Ambassadrices de bonne volonté de l’UICN.

« En mettant en commun la perspective unique qu’ont les plongeurs de l’état du monde marin et les compétences du réseau d’experts en conservation marine de l’UICN, j’espère que nous allons favoriser la prise de bonnes décisions pour les océans », dit Pierre-Yves Cousteau.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Gillian Eborn, Media Relations, tel +41 22 999 0233, e. gillian.eborn@iucn.org